Dorothée Munyaneza



Dorothée Munyaneza développe une œuvre ardente. Après sa rencontre avec François Verret en 2006, ils collaborent sur Sans Retour, Ice, Cabaret et Do you remember, no I don’t. Elle travaille notamment avec Alain Mahé, Nan Goldin, Robyn Orlin, Ko Murobushi, Rachid Ouramdane, Maud Le Pladec, François Pauvros, Alain Buffard, Stéphanie Coudert, Maya Mihindou, et Ben Lamar Gay. Originaire du Rwanda, Dorothée Munyaneza s’installe à l’été 1994, à 12 ans, avec sa famille en Angleterre. Elle étudie la musique à la Jonas Foundation (Londres) et les sciences sociales à Canterbury, avant de s’établir en France. Avec la musique, le chant, la danse, le texte, Dorothée Munyaneza part du réel pour saisir la mémoire et le corps, porter les voix de celles et ceux qu’on tait, interroger le génocide contre les Tutsi, la violence faite aux femmes, les inégalités raciales, faire entendre les silences et voir les cicatrices de l’Histoire…
En 2020, Dorothée Munyaneza traduit de l’anglais Hopelessly Devoted de Kae Tempest (auparavant Kate Tempest), paru sous le titre Les inconditionnelles chez L’Arche Éditeur.

Dorothée Munyaneza est Artiste associée au Théâtre de la Ville-Paris et en résidence à Chicago (US) avec le soutien de FACE Foundation, de le Consulat Général français à Chicago, l'Institut Français à Paris, et en partenariat avec High Concept Labs, Ragdale Foundation, Experimental Station, Poetry Foundation, France Chicago Center à l'Université de Chicago.

Mailles

Unwanted

Samedi détente

Par la mer (performance)

Fireball Lily (performance)

woad (concert-performance)

L'Autre

BUTAKA (performance)